Nombreux sont ceux qui ont entendu parler de Saint-Jacques-de-Compostelle comme étant un important lieu de pèlerinage pour les catholiques. Pour l’histoire, le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, aussi appelé pèlerinage de Compostelle, a été initié au début du IXe siècle après que le tombeau de Saint-Jacques fut découvert en Galice, Espagne, plus précisément dans la crypte de la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle. Quelques siècles plus tard, en 1492, l’endroit est devenu l’un des plus célèbres lieux de pèlerinage au monde, après Rome et Jérusalem.

Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle Si le pèlerinage de Compostelle a été initialement réalisé pour des raisons liées à la foi et à la religion, plusieurs personnes le font aujourd’hui pour bien d’autres raisons, notamment sportive, récréative, sociale, culturelle, personnelle, etc.

Les chemins de Compostelle : les différents itinéraires

Un très grand nombre de chemins mènent à Saint-Jacques-de-Compostelle. Il n’existe donc pas d’itinéraires spécifiques. Les pèlerins choisissent leurs itinéraires en fonction des raisons qui les ont conduites à faire le pèlerinage de Compostelle. Mais en France, les quatre chemins les plus populaires sont les suivants : le chemin de Tours ou via Turonensis qui est le moins emprunté et donc le chemin idéal pour ceux qui sont à la recherche de calme et de sérénité ; le chemin de Vézelay ou via Lemovicensis qui passe par Limoges ; le chemin du Puy-en-Velay ou via Podiensis qui est le plus prisé pour les paysages et le patrimoine qu’il renferme ; et enfin le chemin d’Arles ou via Tolosana qui passe par Toulouse. Bien évidemment, il existe aussi d’autres chemins du côté de l’Espagne.

Conseils pratiques pour le pèlerinage de Compostelle

Saint-Jacques-de-Compostelle Que vous comptez partir en groupe ou seul, voici quelques conseils, pour la plupart venant d’habitués du pèlerinage, qui pourraient vous aider avant, pendant et après cette grande aventure. Comme il est question de marcher des heures par jour et pendant au moins un mois selon l’itinéraire choisi, il est primordial de se préparer physiquement et mentalement. Ensuite, vous devez bien choisir le matériel que vous allez emporter en vous basant sur leur utilité, qualité et quantité pour ne pas vous encombrer de choses inutiles : sac à dos, sac de couchage, chaussures de marche et vêtements adaptés, nécessaires de toilette, espèce ou carte bancaire, portable, etc. Vous devez aussi choisir l’itinéraire que vous allez prendre et bien vous renseigner sur les lieux d’hébergements, les fontaines, les commerces, par exemple. Et n’oubliez pas d’accrocher une coquille Saint Jacques à votre sac pour que vous puissiez vous reconnaître entre pèlerins, ainsi que votre credencial afin d’obtenir la Compostela à la fin du voyage !